Assise, mais toujours debout

Le combat d'une femme tétraplégique

Assise, mais toujours debout

C’est l’envie d’écrire mon parcours, 20 ans après mon accident, qui m’a poussée à créer ce blog. Il aura pour mission d’expliquer ma démarche, les avancées dans l’écriture en publiant des extraits, les références de mes lectures, la richesse de mes rencontres… et, in fine, de produire un récit et de l’éditer.
C’est le début d’une aventure littéraire passionnante, riche en émotions et en réflexions, que je partagerai à chaque étape pour vous donner l’envie de lire l’histoire heureuse d’« un merveilleux malheur ».

 

 

Avant-Propos

Un livre, pourquoi ? Pour qui ? De quoi va-t-il parler ? Quand ?

C’est le début d’un questionnement qui laisse une large place à la création, à l’invention d’une ligne de conduite qui me guidera tout au long de son écriture.
Ecrire est un bien salvateur, purificateur qui laisse une trace, une signature indélébile de souvenirs bons ou mauvais. C’est extraire de son « moi » des émotions, des anecdotes, c’est parler de son vécu.
Si l’objet de mon récit s’arrêtait là, il n’aurait pas grand intérêt. J’aimerais surtout qu’il apporte des pistes de réponses à toutes personnes touchées par le traumatisme du handicap s’interrogeant sur son avenir en leur ouvrant les portes des « possibles ».
L’analyse empirique de ma propre expérience apportera sans doute une dimension sociologique, psychologique, sociale. Elle viendra éclairer mes propos dans une démarche de compréhension des actes et des situations d’une personne tétraplégique sur une durée de vingt ans, de l’interaction qui se jouent entre les individus lorsqu’on est porteur d’un handicap. Mon discours, bien que subjectif et personnel, apportera certainement des données objectives utiles.
Après 16 mois d'écriture, je sollicite le sociologue Alain Blanc, directeur de la collection "handicap, vieillissement et société" aux Presses Universitaires de Grenoble pour y publier mon livre. Après quelques mois de collaboration, j'ai bon espoir pour une parution prochaine.

                     sociologie
Résilience
compétence sociale         
inclusion     traumatisme
                          reconstruction
loi de 2005                            
handicap    Vivre
             reconnaissance
autonomie        rééducation
Différence
parcours de vie                     
      projet de vie

Inscrivez-vous à ma newsletter !

E-mail
  • Septembre 2022, l'échéance approche !

    Cette gestation aura duré 3 ans et 8 mois : 17 mois d’écriture, 3 mois d’attente suite à l’envoi chez différents éditeurs, 3 mois de suivi avec Alain Blanc, directeur de la publication aux Presses Universitaires de Grenoble, 16 mois de patience avec l’éditeur car il ne publie que quatre livres par an et 2021 était pourvu, 6 mois de travail de mise en forme, de relecture et de communication.

    Je mesure à présent, à un mois de sa parution, le chemin parcouru seule tout d’abord face à mes souvenirs. J’ai planifié, organisé mon récit puis j’ai lu des auteurs qui me serviraient de support. Des refus de maisons d’éditions, j’en ai eu, presque vingt. Mais, lorsque l’on frappe à la bonne porte et que monsieur Alain Blanc, docteur en sociologie, vous veut dans sa collection : ça ne se refuse pas !

    L’engrenage était engagé et je n’étais plus seule. Guidée et choyée par ce collectif bienveillant, j’ai fait confiance à mon éditeur et à son équipe pour mener à bout cette aventure. Octobre se présente sous de bons augures, vous n’aurez plus qu’à guetter  vos mails.

    Philippe Gabillet, dans sons livre l’éloge de l’inattendu (éditions Saint-Simon, 2021) explique comment appréhender l’avenir en anticipant, en structurant son action et en mobilisant son énergie tout en laissant place à l’inattendu, cette part d’inconnu et de surprises qu’il faut accepter.

    Image 1

  • Août 2022

    Le mois d’août est passé très vite.

    La limitation des sorties à cause des fortes chaleurs m’a permis de me concentrer sur les démarches déjà bien engagées avec les PUG : une ultime relecture a été effectuée avec des petites corrections, j’ai terminé la liste des mails de toutes les personnes susceptibles d’être intéressées par mon livre. Je suis un peu déçue car il n’y aura aucune photo : cette maison d’éditions ne le conçoit pas ainsi.

    J’attends avec impatience le BAT ou le bon à tirer qui validera le contenu de mon livre avant de partir à l’impression. J’ai l’intention de réaliser un clip vidéo très court avec mes filles en septembre pour promouvoir la sortie du livre et d’enregistrer une version audio du livre avec la Bibliothèque sonore de Salon.

    Je vous avais promis de vous dévoiler le nouveau titre et son sous titre plus accessible à tout lecteur: il ne s’agit plus de « 20 ans après égographie d’une femme tétraplégique » trop complexe mais de

    ASSISE, MAIS TOUJOURS DEBOUT

    Le combat d’une femme tétraplégique

    Avant l’échéance finale mi-octobre, il reste donc beaucoup de travail mais c’est tellement motivant et stimulant. Je garde un peu d’énergie pour la reprise des cours en septembre au Collège Coopératif (deuxième année du Diplôme d’État en Ingénierie Sociale).

    À bientôt, bon mois de septembre.

    Echeance newsletter 44

Vous êtes le 21030ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 15/05/2022