Assise, mais toujours debout

Le combat d'une femme tétraplégique

Assise, mais toujours debout

C’est l’envie d’écrire mon parcours, 20 ans après mon accident, qui m’a poussée à créer ce blog. Il aura pour mission d’expliquer ma démarche, les avancées dans l’écriture en publiant des extraits, les références de mes lectures, la richesse de mes rencontres… et, in fine, de produire un récit et de l’éditer.
C’est le début d’une aventure littéraire passionnante, riche en émotions et en réflexions, que je partagerai à chaque étape pour vous donner l’envie de lire l’histoire heureuse d’« un merveilleux malheur ».

 

 

Avant-Propos

Un livre, pourquoi ? Pour qui ? De quoi va-t-il parler ? Quand ?

C’est le début d’un questionnement qui laisse une large place à la création, à l’invention d’une ligne de conduite qui me guidera tout au long de son écriture.
Ecrire est un bien salvateur, purificateur qui laisse une trace, une signature indélébile de souvenirs bons ou mauvais. C’est extraire de son « moi » des émotions, des anecdotes, c’est parler de son vécu.
Si l’objet de mon récit s’arrêtait là, il n’aurait pas grand intérêt. J’aimerais surtout qu’il apporte des pistes de réponses à toutes personnes touchées par le traumatisme du handicap s’interrogeant sur son avenir en leur ouvrant les portes des « possibles ».
L’analyse empirique de ma propre expérience apportera sans doute une dimension sociologique, psychologique, sociale. Elle viendra éclairer mes propos dans une démarche de compréhension des actes et des situations d’une personne tétraplégique sur une durée de vingt ans, de l’interaction qui se jouent entre les individus lorsqu’on est porteur d’un handicap. Mon discours, bien que subjectif et personnel, apportera certainement des données objectives utiles.
Après 16 mois d'écriture, je sollicite le sociologue Alain Blanc, directeur de la collection "handicap, vieillissement et société" aux Presses Universitaires de Grenoble pour y publier mon livre. Après quelques mois de collaboration, j'ai bon espoir pour une parution prochaine.

                     sociologie
Résilience
compétence sociale         
inclusion     traumatisme
                          reconstruction
loi de 2005                            
handicap    Vivre
             reconnaissance
autonomie        rééducation
Différence
parcours de vie                     
      projet de vie

Inscrivez-vous à ma newsletter !

E-mail
  • Ma scolarité n'en finit plus !

    Après le DHEPS en 2013/2015, c’est à présent la formation diplôme d’Etat en ingénierie sociale (DEIS) (2021 / 2024) qui m’occupe

    La première année consiste à écrire un article qui pose un questionnement destiné à être publié : le mien s’est intitulé « Le projet de vie et la pair aidance : du processus individuel à la prise des responsabilité collective ».

    La deuxième année est consacrée plutôt à un travail de groupe sur une étude de terrain : avec quatre étudiantes, nous sommes chargées d’étudier la problématique des aidants des personnes âgées sur deux quartiers de Marseille. Cette commande a nécessité des enquêtes auprès de la population concernée.

    Puis, pour finir la troisième année, je dois produire un mémoire individuel sur une thématique dans mon champ professionnel : je m’oriente vers l’accompagnement des personnes en situation de handicap par les services d’aide et d’accompagnement à domicile.

    J’ai encore du pain sur la planche et l’envie d’aller jusqu’au bout. Je n’en pas encore fini avec les lectures et l’écriture mais c’est passionnant !

    La joie d apprendre

  • CCPAM

    Qu’est-ce que c’est ?

    Le Collège Coopératif Provence Alpes Méditerranée est un bureau d’études et un organisme de formation spécialisé dans les champs de l’intervention sociale et du développement social des territoires. Depuis plus de 40 ans, il forme les professionnels de notre région aux métiers de l’intervention sociale de proximité, de l’encadrement et de la direction dans les champs de l’éducation populaire, de l’intervention sociale et médico-sociale et du développement local.

    C’est là-bas que j’ai pu, en tant que conseillère en économie sociale et familiale (ESF), reprendre mes études en 2013/2015 pour l’obtention d’un DHEPS et actuellement en 2021/2024 pour l’obtention d’un DEIS. L’enseignement se déroule en alternance (une semaine d’école par mois). Pour plus de renseignements, voir le site:  https://collcoop.org

    Et puis comme le dit si bien Confucius : « Celui qui aime apprendre est bien près du savoir » ou, pour ma part, s’enrichit pour nourrir mon expérience dans le champ du handicap et des pratiques sociales.

    Index 2

Vous êtes le 48385ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 15/05/2022